top of page
  • Photo du rédacteurAmA L

Aperçus de la Lémurie

La vie aquatique est si courante dans les créations universelles.

À une certaine époque sur Terre, si l'on considère le temps de manière linéaire, il existait de nombreuses espèces aquatiques dont les capacités cérébrales étaient aussi bonnes, voire meilleures, que celles des humains modernes. Les sirènes en sont un exemple.

En fait l'intelligence de ces espèces aquatiques était indiscutable, et les vieux mythes des dieux de la mer sont nés de ces espèces.


Les Lémuriens faisaient initialement partie de ces êtres aquatiques. Ils avaient de grands yeux, la peau bleue et sableuse, et pouvaient vivre aussi bien dans l'eau que sur terre.

Ils viennent des Hathors qui sont originaires de Vénus, des Hyades et de la Lyre, ainsi que des Pléiades et de Sirius, et d'autres planètes.


Les Lémuriens étaient sur Terre afin de se préparer à la vie, puis d'accompagner et guider les humains dans leur expérience terrestre.

Les cristaux étaient très importants et activés par l'énergie d'amour pour être distribués sur toute la Terre afin d'équilibrer sa force vitale et l'aider à être plus fertile à la vie.


Les soins se faisaient très naturellement car les premiers Lémuriens étaient très connectés à la Lumière. Ils se considéraient également comme ne faisant qu'un avec la Terre car ils n'avaient pas réellement la notion de séparation et l'individualisme était moins vécu.


Au début, ils n'avaient pas de sexe, mais ils ont ensuite développé des polarités énergétiques et le premier homme et la première femme ont finalement été créés sous forme humaine.

Les femmes étaient très intuitives et transmettaient la connaissance universelle. Elles étaient la référence spirituelle la plus élevée.

En fait, la Lémurie était gouvernée par les voies non hiérarchiques du féminin sacré, contrairement à l'Atlantide qui était plus patriarcale.


La connexion et la télépathie étaient des moyens de communication et de compréhension. Aucun langage n'était utilisé au départ, si ce n'est des sons et des chants qui transmettaient les bonnes informations dans le corps et l'âme, sans qu'il soit nécessaire qu'elles soient d'abord comprises mentalement.


Ils étaient les maîtres de la volonté et faisaient un usage intensif de l'imagination ainsi que de la compréhension des forces divines par l'observation et la collaboration avec la nature.

Les hommes ont développé la maîtrise des éléments par la volonté tandis que les femmes ont développé les capacités spirituelles et la transmission des connaissances.


L'interprétation spirituelle des phénomènes naturels observés conduisait à la compréhension du bon et du mauvais et créant ainsi des modes de vie, a commencé avec les femmes, tout comme la mémoire, afin que ces informations soient transmises aux autres générations dans le développement de l'être humain.


À notre époque, de plus en plus de personnes se retrouveront à se reconnecter davantage à leur vie Lémurienne, et au féminin sacré afin d'apporter de l'harmonie dans leurs relations avec eux-mêmes, avec les autres et avec la planète Terre et d'atteindre un alignement spirituel d'une nouvelle manière appropriée à la vie actuelle où l'être humain est capable de valoriser à la fois son individualisme et son immensité ou son essence illimitée.



-------------------------------------------------



Glimpses of Lemuria


Aquatic life is so common in universal creations.

At one time on Earth, if we look at time in a linear way, there were many aquatic species with brain capacities as good as and better than that of modern humans. Mermaids are one example.

In fact the intelligence of these aquatic species was unquestionable, and the old myths of the sea gods were born from these species.


The Lemurians were initially part of these aquatic beings. They had large eyes, blue and sandy skin, and could live as well in water as on land.

They came from the Hathors who initially came from Venus, the Hyades and Lyra, as well as, from the Pleiades and Sirius, and other planets.


The Lemurians were on Earth, on what is called Mu, in order to prepare for life, then to accompany and guide humans in their earthly experience.

Crystals were very important and activated by love energy to be distributed all over Earth in order to balance its life force and help it be more fertile to life.


Healings were done very naturally as the first Lemurians were highly connected to the Light. They also considered themselves as one with Earth because they didn’t actually have the notion of separation and individualism was less experienced.


At first they had no gender but then they developed energetic polarities and the first man and women were eventually created in human form.

Women were highly intuitive and transmitted universal knowledge. They were the highest spiritual reference. In fact, Lemuria was reigned by the non hierarchical ways of the divine feminine contrary to Atlantis which was more patriarchal.


Connection and telepathy were means of communication and understanding. No language was used at first, except for sounds and singing that would transmit the right information into the body and soul, without the need for it to be mentally understood beforehand.


They were masters of will, and highly used imagination as well as the understanding of the divine forces through observation and collaboration with nature.

Men developed the mastery of elements through will power while women developed spiritual capacities and transmission of knowledge.


Spiritual interpretation of observed natural phenomenon leading to the understanding of the good and the bad and creating appropriate ways of living, started with women, and so did memory, in order for this information to be transmitted to other generations for the development of the human being.


In our times, more people will find themselves reconnecting with their Lemurian lives and the divine feminine, in order to bring harmony in relationships with themselves, with others and with planet Earth and attain a spiritual alignment in a new way appropriate to the current life where the human being is able to value his individualism as well as his vastness or unlimited essence at the same time.









Comments


bottom of page